Q & R

/Q & R
Q & R 2017-07-28T11:42:49+00:00

Q & R

Quand faut-il consulter un spécialiste de la fertilité ?

À la clinique FIV Medimall, nous vous conseillons de contacter un spécialiste de la fertilité s’il n’y a pas de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers non protégés. Lorsqu’il existe une probabilité de sous-fertilité chez une femme ou/ et un homme, p. ex. en cas d’IVG ou si la femme a plus de 39 ans, nous vous conseillons une première prise de rendez-vous s’il n’y a pas de grossesse après 6 mois de rapports sexuels réguliers.

La sous-fertilité est-elle un problème uniquement féminin ?

Bien sûr que non. Dans environ un tiers des cas, la sous-fertilité est due à la femme (facteur féminin) alors que dans un tiers des cas elle est due à l’homme (facteur masculin). Dans le dernier tiers des cas, elle concerne tous les deux (l’homme et la femme) ou elle est due à des facteurs inconnus.

Qu’est-ce que c’est la sous-fertilité ?

La plupart des spécialistes définissent la sous-fertilité comme l’incapacité d’un couple à concevoir après au moins un an de tentatives. Les femmes qui ont pu tomber enceintes mais qui ont fait plusieurs fausses couches par la suite sont également considérées comme sous-fertiles.

La grossesse est le résultat d’un enchaînement complexe d’événements. Pour tomber enceinte :

  • La femme doit libérer un ovule dans l’un des ovaires (ovulation).
  • Cet ovule doit passer à l’utérus via la trompe utérine.
  • Le sperme de l’homme doit féconder l’ovule durant ce trajet.
  • L’ovule fécondé doit atteindre l’intérieur de l’utérus (implantation).
  • La sous-fertilité peut être le résultat de problèmes survenant lors d’une des étapes susmentionnées.

Quelle est la cause de la sous-fertilité chez les hommes ?

La sous-fertilité chez les hommes est souvent due à des problèmes de production de sperme, c’est à dire que le sperme a un nombre faible de spermatozoïdes ou que leur mobilité est faible ou les deux. Cette condition pathologique du sperme s’appelle oligoasthénospermie et sa cause est souvent inconnue. Cette condition affecte la capacité du sperme à atteindre l’ovule et à le féconder. De surcroit, il existent des cas où les spermatozoïdes présentent une anomalie dans leur morphologie ; cela s’appelle tératospermie et affecte la capacité du sperme de la même façon.

Il arrive parfois que les hommes soient nés avec des problèmes susceptibles d’affecter leur sperme. Dans d’autres cas, les problèmes apparaissent plus tard, suite à une maladie ou à un traumatisme. La mucoviscidose est par exemple une cause de sous-fertilité chez les hommes.

Qu’est-ce qui augmente le risque de la sous-fertilité masculine ?

La quantité et la qualité du sperme d’un homme peuvent être affectées par son état de santé et son mode de vie. Voici quelques facteurs qui peuvent réduire la quantité et/ ou la qualité su sperme :

  • l’alcool
  • les drogues
  • les toxines environnementales, y compris les pesticides et le plomb
  • le tabagisme
  • les problèmes de santé
  • les médicaments
  • la radiothérapie et la chimiothérapie
  • l’âge

Y-a-t-il des restrictions durant un cycle de fécondation in vitro ?

Tabagisme : Il est conseillé d’arrêter de fumer avant que la stimulation ovarienne ne commence. Il est préférable d’arrêter de fumer au moins 3 mois avant la fécondation in vitro. Si vous avez du mal à arrêter, demandez l’aide de votre médecin. Les sous-produits du tabac ont été prouvés toxiques pour l’ovule. De nombreuses études ont également montré que fumer pendant la grossesse peut avoir comme résultat un petit poids de naissance et mettre en danger la santé de l’embryon. Selon certaines études, fumer peut également réduire les chances de tomber enceinte.

Alcool : L’alcool est une substance à éviter durant le traitement de fertilité et la grossesse. Il est important de ne pas consommer d’alcool du moment où vous avez commencé à prendre les médicaments de fertilité jusqu’à la réalisation du test de grossesse.

Médicaments : Si vous prenez des médicaments avec ou sans ordonnance, il est impératif d’informer votre médecin. Certains médicaments peuvent empêcher l’effet des médicaments de fertilité tandis que d’autres ne sont pas préconisés pour être utilisés avant une opération ou procédure médicale et d’autres risquent d’avoir un impact sur l’ovulation ou le transfert d’embryon. À la clinique FIV Medimall, nous vous proposerons également quelques préparations vitaminées. Si vous ne prenez pas de vitamines contenant de l’acide folique, il faut en informer le médecin qui suit votre fécondation in vitro.

Compléments à base d’herbes : Ne pas utiliser de compléments à base de plantes durant la fécondation in vitro.

Stress : Un traitement de procréation assistée peut être une procédure stressante aussi bien pour vous que pour votre compagnon. Il serait peut être utile d’en parler à quelqu’un, comme par exemple à des amis, à la famille ou à un psychologue / thérapeute.

Exercice : Il est interdit de faire des sports trop intenses tels que l’aérobic, le footing, soulever des poids, etc. durant la stimulation des ovaires et jusqu’au résultat du test de grossesse.

Acupuncture : Vous pouvez poursuivre votre traitement d’acupuncture avant, durant et après la fécondation in vitro.

Est-ce que le taux de fausses couches est plus élevé pour les procédures de procréation assistée ?

Le taux de fausses couches est quasiment identique aussi bien en cas de procréation assistée que pour toute autre grossesse. Le taux de fausses couches est inévitablement plus élevé chez les femmes d’un âge avancé qui sont soumises à une FIV. Étant donné que le test de grossesse est réalisé deux semaines après le transfert d’embryon, il y a souvent des fausses couches inattendues durant les tout premiers stades de la grossesse. Ces fausses couches passent souvent inaperçues dans le cas des grossesses où la conception n’a pas été faite avec une méthode de procréation assistée.

Comment le nombre d’embryons à transférer est-il décidé ?

Votre médecin vous en parlera au moment de la signature du consentement et il suivra les consignes adoptées par l’Autorité nationale pour la procréation assistée concernant le nombre d’embryons à transférer.

La collecte des ovules est-elle douloureuse ?

La collecte des ovules dure 10-15 minutes, elle n’est pas douloureuse, elle est réalisée sous sédation et vous pouvez retourner à vos activités à la fin de la procédure.

Est-ce qu’une anesthésie est également nécessaire lors du transfert d’embryon ?

Non, il n’y a pas besoin d’anesthésie pour le transfert d’embryon.

Quand est-ce que mon/mes embryon/-s est/sont trasnféré/-s ?

Nous transférons le ou les embryons 2-5 jours après la collecte des ovules.

Combien d’embryons seront transférés ?

Nous transférons un ou deux embryons. Le nombre des embryons qui sera transféré dépend de l’âge de la femme, de la cause de la sous-fertilité, du nombre des tentatives effectuées et bien évidemment de son souhait.

Est-ce que je pourrai faire une activité physique ?

Une activité physique d’intensité moyenne est bonne avant la collecte des ovules. Après la collecte des ovaires, il faut rester calme et éviter la natation ; il est permis de marcher, car c’est un bon exercice, à condition que vous ne fatiguiez pas. Il faut éviter tout type d’exercice susceptible de provoquer l’essoufflement avant et directement après le prélèvement des ovules.

Y-a-t-il des risques / effets secondaires avec les traitements FIV / ICSI ?

Comme avec toute procédure médicale, il existent certains risques relatifs. Votre médecin vous les expliquera à la clinique FIV Medimall et vous donnera toutes les informations et consignes nécessaires que vous appliquerez à votre retour à la maison. Les complications sont rares.

Puis-je prendre des antalgiques ?

Oui, vous pouvez prendre des antalgiques une fois la procédure terminée. Vous pouvez également en prendre même avant le traitement. Nous vous conseillons cependant de ne prendre que des antalgiques contenant du paracétamol.

Combien de temps après une tentative de FIV non réussie puis-je réessayer ?

Si vous êtes soumise à une stimulation ovarienne il est conseillé de répéter la tentative après deux menstruations.
Si vous n’êtes pas soumise à une stimulation ovarienne vous pouvez recommencer dès le cycle menstruel suivant. Votre état psychologique est essentiel dans votre décision.

Puis-je conserver mes ovules/mon sperme ?

À la clinique Medimall FIV, nous proposons des services de cryoconservation d’ovules/de sperme pour toutes les personnes ayant besoin de ce service pour des raisons personnelles ou médicales. Nous utilisons la technique de vitrification la plus récente pour la congélation du sperme et des ovaires.

Qu’est-ce que c’est l’AMH et comment montre-t-elle la réserve ovarienne d’une femme ?

L’ΑΜΗ ou hormone anti-müllerienne, comme elle est connue, est utilisée avec la FSH pour nous orienter par rapport à la réserve ovarienne d’une femme quand nous voulons évaluer sa fertilité. Elle est produite par les cellules granuleuses ou folliculaires dans les petits follicules ovariens et la plus grande quantité est produite lorsque les follicules ont un diamètre inférieur à 4 mm. L’hormone cesse d’être produite quand les follicules atteignent les 8 mm.
Avec l’âge, le volume de la réserve des follicules microscopiques restants est s’affaiblit. En parallèle, les niveaux d’AMH dans le sang et le nombre des follicules visibles à l’échographie sont également réduits. Les femmes qui ont beaucoup de petits follicules, comme p. ex. les femmes aux ovaires polykistiques, ont des valeurs élevées d’AMH et les femmes qui ont peu de follicules restants et qui sont près de la ménopause ont de bas niveaux d’AMH. La quantité des follicules qui restent dans les ovaires d’une femme est connue comme la « réserve ovarienne ». Malheureusement, même si une analyse de sang montre qu’une femme a un niveau élevé de follicules inactifs cela ne signifie pas forcément que ses ovules sont de bonne qualité. Les femmes avec une valeur élevée d’AMH ont tendance à mieux répondre à la stimulation ovarienne pour la FIV, en donnant ainsi une plus grande quantité d’ovules à féconder, ce qui améliore par la suite les taux de grossesse.
Cependant, un bas niveau d’AMH ne signifie pas une mauvaise qualité d’ovules et même s’il y a moins d’ovules il est possible de réaliser une grossesse.
À la clinique FIV Medimall, nous pouvons faire une analyse de sang pour mesurer l’AMH, si nécessaire, dans le cadre des examens que nous réalisons avant la FIV afin d’obtenir plus d’informations concernant la réponse au traitement pharmaceutique. Dans bien des cas, l’apparence ovarienne et les valeurs de la FSH nous fournissent suffisamment d’éléments sur la réponse de la femme au traitement.
Et étant donné que le stade de maturation des follicules présents dans les ovaires varie, cela signifie que la mesure de l’AMH peut être réalisée n’importe quel jour du cycle menstruel car ses niveaux ne dépendent pas du jour du cycle menstruel où l’examen aura lieu.

Puis-je avoir des rapports sexuels durant un processus de procréation assistée ?

Bien des couples trouvent les traitements de procréation assistée stressants. Nous ne souhaitons pas vous stresser davantage en imposant des restrictions supplémentaires à votre mode de vie. Votre vie sexuelle ne doit pas changer. Au cas où une courte période d’abstinence (2 – 4 jours) serait nécessaire, nous vous informerons au moment venu. Ce que vous devriez savoir est que ni l’abstinence à long terme ni l’abstinence à court terme ne sont recommandées quant à la quantité et à la qualité du sperme.

Puis-je faire quelque chose pour augmenter mes chances de concevoir ?

Un mode de vie sain, une alimentation équilibrée, ne pas fumer et réduire sa consommation d’alcool sont des facteurs qui peuvent aider. Les femmes doivent également prendre des compléments d’acide folique et de vitamine D.

Quand puis-je faire le test de grossesse ?

Vous pouvez faire le test de grossesse 2 semaines après la date du transfert d’embryon. Certaines femmes commencent à saigner avant de faire le test mais vous devez continuer le traitement pharmaceutique et faire le test le jour recommandé. Le test se fait en mesurant le taux de béta HCG dans le sang. Les tests urinaires de grossesse disponibles en pharmacie ne sont pas crédibles pour détecter une grossesse de quelques jours. Si vous n’êtes pas sûre du résultat, n’hésitez pas à contacter votre médecin de la clinique FIV Medimall.

Quelles sont les étapes suivantes si votre test de grossesse est positif ?

Si votre test de grossesse est positif, il faut continuer à prendre vos médicaments tous les jours. Il faudra contacter la clinique FIV Medimall pour obtenir plus de consignes et pour faire mesurer à nouveau le taux de béta HCG. À ce stade, il est préférable d’être raisonnablement optimiste. Les fausses couches peuvent survenir à n’importe quel stade de la grossesse, même si elles sont bien moins fréquentes à partir de la 12e semaine. En cas de grossesse, il faudra vous mettre en relation avec votre gynécologue – obstétricien afin de commencer le suivi de votre grossesse.